TransAlp Vaudoise 2013 : 2ème place !

 Dans Chiens, Compétition

Transalp 2013 (11)

N ous rentrons sous la neige de cette édition 2013, neige qui aura perturbée toute notre semaine de compétition. Nous avions une revanche à prendre sur cette course que j’affectionne particulièrement, le contrat est rempli !

Nous sommes donc partis en 4 chiens et seulement avec 4 chiens sans joker de rechange. Après les tempêtes, la course neutralisée en pleine montagne, le rapatriement, etc. l’organisation a essayé de maintenir au mieux les parcours et nous avons pu comme je l’espérais profiter de l’étape des Mosses et des Diablerets, ma préférée. Cette année les chiens étaient beaucoup plus à l’aise avec le dénivelé et je n’ai pas rencontré les mêmes difficultés. Je suis même frustrée de ne pas avoir pu faire le Col de la Croix sur les dernières étapes, les conditions météo ne le permettant pas, le risque avalanche étant au maximum. Ces difficultés nous les aimons bien et nous savons toujours en profiter, dommage. Le profil des étapes, kilométrages, dénivelés étaient souvent donnés à la dernière minute sans nous laisser le temps de réfléchir,

musher meeting et Go start !!

Etape Les Diablerets – Gryon

Il était normalement prévu de rejoindre Gryon depuis les Diablerets en passant par le col de la Croix, malheureusement en raison des importantes chutes de neige et des risques d’avalanches la décision de ne pas prendre le col a été prise.

L’étape a donc été raccourcie avec une montée chronométrée jusqu’au col, une pause soupe au sommet puis une redescente non chronométrée vers les Diablerets pour un total de 17 km. Le team n’était pas super motivé par cette courte étape mais nous avons malgré tout réalisé le deuxième temps et nous maintenons notre seconde place sur le podium provisoire. Les chiens sont en super forme !
Etape Gryon – Gryon

Nous avons repris le chemin de Taveillane sous un magnifique panorama ensoleillé, cela fait du bien au moral ! La piste modifiée est sympa avec de la neige fraiche sur 16 km seulement et peu de dénivelé ce qui n’est pas à notre avantage, c’est du sprint !
Les résultats seront disponibles plus tard.

Nous sommes arrivés lundi après midi à Leysin (Suisse), apéritif sympa et présentation des mushers. Il y a plus de participants cette année, peu de français et une catégorie ouverte.

Nous avons retrouvés : Sandrine (6 chiens), Isabelle (8 chiens) et Hervé (6 chiens) ainsi que nos amis Suisse, Verena et Donato Egli (8 chiens). Il neige sur Leysin et la météo n’est pas très bonne.

Mardi le départ est donné sous une énorme tempête de neige, de vent avec des éclairs qui parcourent le ciel ! Nous voilà en pleines conditions norvégiennes. Les chiens sont bien et nous avons plus de facilités sur le début que l’an dernier, nous remontons des attelages de 2,4, et 6 chiens pour au bout de 13 km être stoppés, la course est neutralisée les conditions se sont encore dégradées sur les sommets. Nous sommes donc un groupe d’attelages à être arrêtés et d’autres sont bloqués plus haut sur la piste. Au bout de plusieurs heures, nous décidons de bouger et de prendre les routes et chemins pour rejoindre les Mosses par nos propres moyens. Je retrouve Isabelle et Philippe sur la route puis Sandrine, et ils nous embarquent dans le van jusqu’au village. Départ de l’étape à 17h20 arrivée à la voiture minuit !!! La première étape ne comptera pas dans le classement mais tous les équipages sont arrivés sains et sauf.

Mercredi 6 février 2013

Le départ incertain est maintenu, nous partons à 15h20, il neige encore et encore !

Les chiens sont bien mais la neige tombe fort et colle ! Nous partons en avant dernière position de notre catégorie, et rattrapons les attelages devant nous à l’exception du très rapide Christophe. Nous finirons 2ème de notre catégorie.

Jeudi 7 février 2013

Nous avons relié les Diablerets ce matin pour prendre le départ d’une manche en nocturne. Départ à 17 :10 ce soir.

Il a beaucoup neigé, nous devons attendre le musher meeting pour savoir combien de km vont être au compteur ce soir et si l’étape est maintenue dans sa totalité malgré les risques d’avalanches.

Recent Posts

Laisser un commentaire

0